Loading...
Business

Cessez d’être un suiveur, devenez un leader

Lorsque vous êtes au travail, êtes-vous frustré parce que les choses ne semblent pas se passer comme elles le devraient ? Vous voyez des gens s’affairer mais rien ne se fait. Et dans l’agitation quotidienne, vous avez l’impression que vos objectifs ne restent que cela – des objectifs. Alors peut-être qu’il est temps pour vous de vous lever et de faire quelque chose.

La plupart des gens se contentent d’écouter et d’exécuter les ordres des autres. Il n’est pas rare de voir les gens adopter une mentalité de suiveur(se). Mais peut-être que quelque part en vous, vous ressentez le désir de faire bouger les choses – d’être la tête et non la queue. Alors peut- être que le leadership vous conviendrait.

Les grands leaders se sont faits, et ne sont pas nés ainsi. Oui, il est peut-être vrai que certaines personnes naissent avec des talents naturels. Cependant, sans pratique, sans dynamisme, sans enthousiasme et sans expérience, il ne peut y avoir de véritable développement du leadership.

Les bons leaders travaillent et étudient continuellement pour améliorer leurs compétences naturelles. Cela demande un engagement à s’améliorer constamment quelque soit le domaine.

Tout d’abord, définissons le leadership. Pour être un leader, il faut être capable d’influencer les autres pour atteindre un but ou un objectif. Le leader contribue à l’organisation et à la cohésion d’un groupe.

Contrairement à ce que beaucoup de gens croient, le leadership n’est pas une question de pouvoir. Il ne s’agit pas de harceler les gens ou d’exploiter leurs peurs. Il s’agit d’encourager les autres à atteindre le but de l’entreprise. Cela met tout le monde sur le même pied et aide les gens à avoir une vue d’ensemble de l’entreprise. Vous devez être un leader pas un patron.

Tout d’abord, vous devez amener les gens à vous suivre. Comment on fait cela?

Les gens suivent quelqu’un quand ils voient que la personne a un objectif clair. Les gens ne vous suivront que s’ils voient que vous savez où vous allez. Vous vous souvenez de cet autocollant pour pare-chocs ? Celui qui dit, « Ne me suis pas, moi aussi je suis perdu » ? Il en va de même pour le leadership. Si vous-même ne savez pas où vous allez, il y a de fortes chances que les gens ne vous suivent pas.

Vous devez connaître vous-même la vision de l’entreprise. Avoir un sens clair de la hiérarchie, savoir qui sont les patrons, à qui parler, les buts et objectifs de l’organisation, son fonctionnement sont les seuls moyens de montrer aux autres que vous savez ce que vous faites.

Être un leader ne concerne pas ce que vous faites faire aux autres. Il s’agit de qui vous êtes, de ce que vous savez et de ce que vous faites. Vous êtes le reflet de ce que vos subordonnés doivent être.

Des études ont montré que l’une des autres bases d’un bon leadership est la confiance que vos subordonné(e)s ont en vous. S’ils vous font confiance, ils traverseront l’enfer pour vous et pour l’entreprise.

La confiance repose sur de bonnes relations, la fiabilité et une bonne éthique.

La façon dont vous traitez vos subordonné(e)s et les relations que vous établissez avec eux ou elles jetteront les bases de la force de votre groupe. Plus votre relation avec eux ou elles sera forte, plus leur confiance en vos capacités sera forte.

Une fois que vous avez leur confiance, vous pouvez communiquer les buts et objectifs que vous voulez entreprendre.

La communication est une clé très importante pour un bon leadership. Sans cela, vous ne pouvez pas être un bon leader. Vous devez transmettre clairement aux personnes avec qui vous travaillez les connaissances et l’expertise technique que vous possédez.

Aussi, vous ne pouvez pas être un bon leader et à moins d’avoir un bon jugement. Vous devez être capable d’évaluer les situations, de peser le pour et le contre de toute décision et de rechercher activement une solution.

C’est sur ce jugement que vos subordonné(e)s vont s’appuyer. Par conséquent, une bonne prise de décision est vitale pour le succès de votre organisation.

Les dirigeants ne sont pas des héros. Vous ne devez pas prétendre tout savoir et vous ne devez pas vous fier uniquement à vos compétences.

Vous devez reconnaître et tirer parti des compétences et des talents de vos subordonné(e)s. Ce n’est que lorsque vous arriverez à cela que vous serez capable de travailler comme un groupe uni.

N’oubliez pas qu’être un leader demande beaucoup de travail et de temps. Cela ne s’apprend pas du jour au lendemain. N’oubliez pas non plus qu’il ne s’agit pas que de vous. Il s’agit de vous et des gens qui vous entourent.

Alors, avez-vous le dynamisme et le désir de servir que l’on attend des dirigeants ? Avez-vous le désir de travailler en collaboration avec d’autres personnes? Alors commencez maintenant.

Prenez position et soyez un leader aujourd’hui.

http://www.coachingprosperite.com