Loading...
Culture

Découvrir l’univers de Charles Fazzino

L’art est sans limites, donnant lieu à de nombreuses possibilités et une liberté de créer dans toutes les matières. Les nouvelles technologies comme la 3D ont permis ainsi à certains artistes de réinventer leur art et d’en faire un genre unique. D’autres vont jusqu’à mixer les techniques et à en créer un style propre à eux. Cela fait d’eux des artistes innovateurs, créatifs et avant-gardistes de notre temps. Par la technique de la 3D-Pop art, on peut voyager dans un univers de réflexion et d’humour. Des œuvres de l’artiste que nous invitons à découvrir.

Si vous souhaitez découvrir quelques œuvres a voir, c’est ici.

C’est quoi la sérigraphie 3D dans la pop art ?

La sérigraphie 3D-Pop art est une technique mixte que l’on doit à Charles Fazzino, inventeur du genre dans les années 80. Enfant de parents créatifs, il s’intéressera dès l’âge de 12 ans à l’art à son tour. Ce n’est qu’en 1980, qu’il découvrira la 3D et l’associera plus tard à la Pop art. Cette technique bien particulière consiste à créer des reliefs en 3D, et ensuite à les incorporer dans un cadre. À la suite de cela, l’artiste new-yorkais réalise des peintures en sérigraphies.

Ces dernières sont découpées puis associées aux éléments en reliefs précédemment posés sur le cadre. C’est ce travail de superposition qui donne un effet 3D qui donne un aspect sculpté à ses œuvres. Ce travail d’association est effectué avec l’aide d’une quarantaine de petites mains sous la supervision de l’artiste new-yorkais. Loin d’être une tâche facile, chaque œuvre fait l’objet de plusieurs essais avant de parvenir à la version idéale.

Un monde pétillant et coloré

Les œuvres façonnées à partir de la technique 3D-Pop art sont un véritable ravissement pour les yeux. Non seulement, elles foisonnent de mini-détails qui émoustillent notre attention, mais elles semblent par l’effet 3D bien vivantes. Qu’ils s’agissent de représentations de villes comme New-York, ou de villes japonaises, ou de personnalités, chaque pièce apporte de la joie aux yeux et une certaine malice.

L’artiste new-yorkais va jusqu’à traiter ses œuvres de « bonheur en couleurs ». Ses représentations abordent également des représentations de la pop culture, les personnalités du sport, les présidents américains. Certaines des thématiques abordent des sujets plus sérieux tels que la société de consommation, la médecine. Ces toiles loin d’être banales, émerveilleront tout admirateur d’art qui saura identifier les références glissées ci et là au sein de chaque œuvre.

Où retrouver les œuvres liées au genre 3D-Pop art ?

La réputation de l’artiste n’a éclot qu’il y a peu de temps en France. Pourtant, il a exposé dans de nombreuses grandes capitales pendant des années. En ce moment quatre œuvres de l’artiste ont trouvé refuge à la Galerie Petitjean à Lyon. Elles le sont en édition limitée, faut-il le préciser. Il s’agit de La Magnificence de Paris, Broadway Big Apple, For a Better World et The World Goes Round and Round.