Loading...
Écologie-environnement

La rénovation énergétique, comment ça marche ?

Améliorer les performances énergétiques d’un logement permet réduire efficacement la consommation d’énergie pour le chauffage. Mas comment réaliser cette rénovation ?

Qu’est-ce qu’une rénovation énergétique ?

Encore appelée amélioration thermique, la rénovation énergétique est une procédure qui permet d’encadrer tous les types de travaux, qui aident à améliorer la performance énergétique d’une habitation. Pour plus détails, voir https://ecostart.fr/.C’est également un projet encouragé et subventionné par l’Etat français et qui contribue énormément à la réduction des consommations énergiques d’une maison et notamment à celle de la facture du chauffage.

Quels travaux entrent dans la rénovation énergétique ?

Selon les études et analyses, le chauffage représente en moyenne, 60 % des dépenses énergétiques des ménages. Alors effectuer des travaux de rénovation thermique représente un geste écologique et économique. Cette rénovation regroupe 4 différents types de travaux, que sont le chauffage, l’isolation, la ventilation et la régulation du chauffage.

Les travaux d’isolation

Le chauffage

Les travaux d’isolation contribuent au renforcement de l’enveloppe thermique d’une maison, et limitent les pertes de chauffage. Les travaux à réaliser à ce niveau sont l’isolation de la toiture et l’isolation des combles perdus. Ces travaux sont prioritaires car dans un logement mal isolé, on peut observer 25 à 30 % de déperditions énergétiques à ces endroits. Rénover la toiture d’une maison ou les combles permet donc de réaliser d’importantes économies d’énergie. D’autres endroits comme les murs, les parois vitrées, les planchers, les fenêtres constituent des canaux d’infiltration d’air et causent des pertes énergétiques. Alors changer ces éléments contre les modèles les plus performants permettrait de limiter les infiltrations et de gagner en termes de confort thermique et d’économie d’énergie.

Quel matériau choisir comme isolant ?

Le choix de l’isolant est un élément capital dans la rénovation énergétique. Il existe à cet effet plusieurs matériaux d’isolation, pour les combles ainsi que pour les autres endroits. Sur le marché, vous trouverez des isolants écologiques comme le chanvre ou le liège, des isolants synthétiques (le polystyrène), les isolants minéraux (la laine de verre, la laine de roche) et des isolants bio-sourcés.

La régulation du chauffage

Avec les équipements de régulation du chauffage, vous parviendrez à mieux contrôler votre consommation d’énergie. Ces équipements aident à réduire de 5 à 15 % la facture de chauffage. Pour la régulation du chauffage, il existe différents types de systèmes. Vous pouvez opter pour le système de régulation par programmation d’intermittence, qui permet d’ajuster les consommations de chauffage à l’emploi du temps du consommateur. Vous pouvez également opter pour une sonde extérieure de température, pour un robinet thermostatique ou encore pour des équipements de chauffage connectés.

La ventilation

Pour améliorer la qualité de l’air et faire des économies, il faut réaliser des rénovations dans un logement. Un logement bien rénové et bien isolé, réduit la pénétration de l’air extérieur. Alors pour assurer le renouvellement de l’air, des travaux de rénovation doivent être associés aux travaux de ventilation.

Comment réaliser les travaux ?

L’organisation des travaux étape par étape permet d’obtenir de résultats optimaux en termes d’économies d’énergie. Les travaux de rénovation ne doivent pas être faits dans un ordre aléatoire. Car, un logement bien isolé et bien ventilé permet d’améliorer la qualité de l’air intérieur.

Connaitre le niveau de performance de son habitat

Pour mieux organiser sa rénovation énergétique et atteindre des économies d’énergie et pour avoir une bonne efficacité, il convient d’identifier d’abord, le niveau de performance de sa maison. Cette identification se fait à trois niveaux et ce, selon les caractéristiques de la maison et selon les habitudes de ses occupants.