Loading...
Santé et bien-être

Les médecines alternatives : définition et bienfaits

Les pratiques des médecines alternatives ou communément appelées médecines douces ont le vent en poupe. Selon l’ordre des médecins, 40% des Français y ont déjà eu recours pour soulager les douleurs chroniques, les problèmes de respiration, les maux de tête, le stress ou tout simplement pour améliorer le bien-être naturellement. En France, l’ordre des médecins reconnaît aussi officiellement quatre de ces pratiques : l’acupuncture, l’homéopathie, l’ostéopathie et la mésothérapie. Néanmoins, l’OMS recense plus de 400 pratiques dont chacune s’accote sur sa propre philosophie notamment la naturopathie, la médecine chinoise, la sophrologie, la médecine Ayurvédique, le yoga…

Les médecines alternatives : qu’est-ce que c’est ?

L’expression médecine alternative désigne l’ensemble des méthodes de traitements thérapeutiques qui sortent du champ de la médecine ordinaire et qui sont utilisées pour traiter un sujet sans avoir recours à une substance synthétique pharmaceutique. Elle désigne un ensemble des traitements naturels comme l’hygiène de vie, les plantes, les massages, la diététique, l’air, le soleil…

La médecine alternative comprend une série de traitements qui, bien que considérés comme peu orthodoxes, présentent divers avantages que de nombreuses formes modernes de médecine ne peuvent tout simplement pas atteindre.

L’intérêt de recourir aux médecines alternatives

Beaucoup de personnes se tournent vers les thérapies de médecine douce pour de nombreuses raisons. En effet, elle a vocation préventive et permet de soulager les douleurs chroniques lorsque les traitements classiques ne fonctionnent pas. Le recours à la médecine en parallèle est aussi une meilleure option pour les patients qui ne supportent pas certains médicaments. Cela, pour des raisons de santé ou tout simplement pour consommer moins de médicaments.

Les différents types de médecines alternatives

Les médecines douces regroupent un large panel de disciplines pouvant être une alternative ou un complément à la médecine conventionnelle. Les traitements varient selon le type de médecine douce choisi. Il y a celles qui font partie des disciplines axées sur la manipulation (thérapies manuelles), des disciplines axées sur l’énergie (thérapies énergétiques) ou des disciplines qui sont basées sur les plantes médicinales. L’acupuncture ainsi que le la réflexologie font par exemple partie des approches énergétiques. Quant aux méthodes shiatsu et reiki, elles visent à faire circuler l’énergie vitale par l’imposition des mains sur le corps.

Les bienfaits des médecines alternatives ou médecines douces

La médecine douce a pour principal objectif de soulager les symptômes des patients qui souffrent de certaines maladies. Elle se concentre plus exactement sur le traitement d’un être humain dans sa globalité : corps énergétique, corps physique et corps spirituel. Synonymes de douceur, les médecines naturelles sont de plus en plus plébiscitées par de nombreux patients. De plus, le recours aux médecines en parallèle est d’une grande aide pour les personnes rencontrant un problème d’anxiété et de stress.

Moins chers que les traitements issus de la médecine classique et provoquant moins d’effets secondaires, les gens préfèrent opter pour la médecine dites alternative. Certaines médecines non conventionnelles ou alternatives ont un point commun et peuvent être utilisées conjointement entre eux pour garantir le bien-être et la santé du sujet concerné. Toutefois, la médecine classique peut aussi faire appel à la médecine douce pour plus d’efficacité.

En bref, les médecines douces offrent une panoplie d’avantages lorsqu’elles sont utilisées comme il se doit. Ces médecines alternatives ne sont pas encore prouvées scientifiquement pour le moment, mais elles sont de plus en plus plébiscitées et reconnues en France. C’est peut-être le temps de découvrir ses bienfaits ! Si vous êtes à la recherche d’un naturopathe fiable et doté de nombreuses années d’expérience dans le domaine ou d’un spécialiste dans les ondes électromagnétiques, alors n’hésitez pas à contacter Nicolas Négri.