Loading...
Lifestyle

Que faire en cas de vandalisme ou de cambriolage ?

De manière générale, les actes de vandalisme sont perpétrés dans le seul but de dégrader les biens. Les jours de fête, les jours de matchs ou en cas d’une quelconque manifestation publique, certaines personnes s’amusent à faire des graffitis sur les portes et les murs, mais aussi à jeter des canettes de boissons ou des objets sur les vitrines des magasins. De tels actes sont punis par la loi ; encore faut-il mettre la main sur les coupables. Les vandales peuvent également s’attaquer directement à la serrure vous obligeant à faire appel à un serrurier Paris 8 agréé assurance. Selon les circonstances, on parlera alors de vandalisme sur la porte ou de vandalisme sur la serrure. Le cambriolage quant à lui consiste à forcer le système de fermeture d’une maison ou d’un quelconque local, en vue de s’y introduire et d’y voler quelque chose.

Être victime d’un vandalisme ou de cambriolage est une expérience dont on voudrait bien se passer. En plus de la peur et du sentiment d’insécurité, les victimes doivent penser à la réparation des dommages occasionnés. La question que vous devez vous poser est donc celle de savoir que faire en cas de vandalisme ou de cambriolage. Dans cet article, vous découvrirez quelle est la conduite à tenir en cas de vandalisme ou de cambriolage.

Pour éviter ce genre de situation, il est préférable de faire appel à une société de sécurité paris par exemple.

N°1 : Informer sa compagnie d’assurance

Lors de la signature d’un contrat multirisque habitation, l’assureur propose généralement au client la garantie de remboursement en cas de vol, cambriolage ou de vandalisme. Cette garantie lui permet alors de bénéficier d’un accompagnement en cas de force majeure. Le contrat couvre en l’occurrence les systèmes d’ouverture. Pour faire fonctionner le contrat d’assurance MRH (multirisques habitation), il est impératif d’informer la compagnie d’assurance.

Vous revenez du travail et vous trouvez que le carreau de la fenêtre est brisé ? En regardant de plus près, vous constatez que quelqu’un a délibérément jeté une pierre à travers. Il s’agit là d’un acte de vandalisme avéré. Vous devez donc immédiatement contacter votre assureur. Il suffit de lui passer un coup de fil et de lui demander quelle est la chose à faire. N’hésitez pas non plus à le contacter si vous vous réveillez le matin et constatez que votre porte d’entrée a été forcée et qu’il manque des objets de valeur chez vous.

N°2 : Déposer plainte auprès des autorités compétentes

Il est aussi recommandé de contacter les forces de l’ordre en cas de vol, de tentative de cambriolage, de cambriolage, et même en cas de vandalisme. Pour cela, vous pouvez appeler le 112 à partir de votre téléphone fixe ou votre téléphone portable. A défaut, vous pouvez passer l’appel à partir d’une cabine téléphonique. L’avantage de joindre les forces de l’ordre par téléphone est que vous pouvez le faire à partir de chez vous.

N’en déplaise, vous pouvez aussi demander à un proche de se rendre dans un commissariat ou un poste de police pour faire une déposition. Une enquête sera alors ouverte après constatation des faits pour déterminer qui sont les coupables de l’acte de vandalisme ou de l’intrusion de domicile.

N°3 : Faire appel à un serrurier agréé assurances

Les portes et les fenêtres, et plus rarement, les portes de garage et les balcons sont souvent les points d’entrée des cambrioleurs. Si ces derniers entreprennent d’entrer chez vous en votre absence ou pendant que vous êtes distrait, ils s’attaqueront probablement à ces ouvertures. En cas de dégradation partielle ou totale de la serrure, de la porte ou d’une quelconque installation de serrurerie, vous devez faire appel à un serrurier.

La remise en état après une effraction ou vandalisme fait partie des prestations proposées par la plupart des serruriers dépanneurs. Ces derniers peuvent également remplacer les installations irrécupérables à l’identique ou par des équipements plus performants.