Loading...
Lifestyle

Voyance en ligne : la parole aux parapsychologues

En premier lieu, la voyance en ligne fait toujours autant d’adeptes en France. Les sites et plateformes sur le sujet, offrant diverses formules de voyance en ligne, ne se comptent plus. Entre les tarifs, les spécialités des uns et des autres, on en oublie très souvent ce qui fait la voyance en ligne. Par exemple, les personnes qui répondent au téléphone.

A force de chercher des preuves de leurs capacités, on ne les interroge même plus, préférant aligner chiffres et statistiques.

Voici quelques témoignages à méditer.

Béatrice et Elise

Tout d’abord, quand j’étais petite, je pouvais deviner qui était au bout du fil avant qu’on ne décroche. A l’école, les pompiers arrivent toute sirène hurlante. La nouvelle se répand vite. Quelqu’un a le bras cassé. Je le sais avant même qu’on me le dise d’autant plus qu’il s’agit de mon propre frère jouant dans la cour des grands. La voyance en ligne, c’est aussi quand je me dispute avec une amie. Elle m’appelait pour m’annoncer sa grossesse. Je lui ai répondu que je le savais déjà…

Toutefois, mes facultés ont leurs limites. J’ai parfois des flashs mais pas toujours. Par exemple, je n’ai jamais pu prévoir l’obtention d’un de mes diplômes.

Béatrice, 26 ans.

Il faut souligner que ma mère tirait déjà les cartes quand j’étais gamine. Plus tard, sentant chez moi quelques prédispositions en la matière, elle m’a offert son jeu. Les exemples de ce que j’ai pu « deviner » restent innombrables. Une fois pour une amie, j’ai pu lui prédire qu’elle trouverait rapidement un travail. Mais je n’ai pas pu lui donner plus de précisions quant à la date. Ensuite, d’autres prévisions s’avérèrent beaucoup plus précises. Au point qu’on m’a souvent demandé, « Pourquoi tu ne monnayes pas tes services en faisant de la voyance en ligne ? ».

Je n’en ai pas envie. Je préfère que cette faculté, ce don ou comment on voudra bien l’appeler, reste léger, sans argent derrière.

Elise, 34 ans.

Manon, voyance en ligne et dentiste

Pour Manon, les choses arrivèrent par hasard. Un peu comme tout le monde. En l’occurrence, Manon a toujours trouvé ces trucs de voyance en ligne ringard, voire inutile. Pourtant un jour, une amie, Cassandra, lui offre un jeu de tarot. Elle lui explique qu’elle pense que Manon a un don. Sa façon bien à elle de démêler les problèmes, son empathie, sa manière de prendre à bras le corps les soucis des autres. Un jour que Cassandra craint de perdre son travail, Manon lui lance : « Qui t’as envoyé cette lettre d’avertissement ? ». Personne ne savait qu’elle avait reçu ce courrier angoissant.

Cassandra suggère à Manon de lui tirer les cartes avec le jeu offert quelques temps plus tôt. Manon s’exécute …. et les prédictions s’enchainent. Celles-ci calmeront les angoisses de Cassandra, pour laquelle son poste de travail ne se trouve aucunement menacé. Ce qu’elle pourra vérifier elle-même plus tard.

Depuis, Manon n’a pas eu envie de pratiquer la voyance en ligne. Par ailleurs, elle a terminé ses études de dentiste et s’est installée en cabinet. Elle tire encore les cartes pour des amies, l’écho de ses prévisions à la fois précises et justes ayant fait le tour de son entourage.

Manon, 28 ans.